Trajectoires d’insertion professionnelle des nouveaux enseignants originaires des Caraïbes et d’Afrique subsaharienne (NEOCAS) dans les écoles francophones de l’est de l’Ontario

Description
Title: Trajectoires d’insertion professionnelle des nouveaux enseignants originaires des Caraïbes et d’Afrique subsaharienne (NEOCAS) dans les écoles francophones de l’est de l’Ontario
Authors: Jabouin, Sony
Date: 2018-09-24
Abstract: Notre recherche vise à comprendre la construction des trajectoires d’insertion professionnelle des nouveaux enseignants originaires des Caraïbes et d’Afrique subsaharienne (NEOCAS ) dans les écoles francophones de l’est de l’Ontario selon une épistémologie constructiviste. Cette catégorie d’enseignants immigrants fait face à des difficultés liées à la non-reconnaissance des titres de compétences acquises avant l’arrivée au Canada, à l’obtention du certificat de qualification et d’inscription de l’Ordre des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (OEEO), au statut de minorités visibles de race noire dans la profession enseignante, aux pratiques d’embauche discriminatoires et à la méconnaissance du système scolaire francophone de l’Ontario. Ces enseignants immigrants appartenant à une minorité visible noire éprouvent plus de difficulté à décrocher un emploi permanent dans leur profession que les diplômés nés au Canada. En Ontario, les enseignants immigrants issus de minorités visibles noires sont peu représentés dans les écoles primaires ou secondaires, bien que la population canadienne, population étudiante incluse, devienne de plus en plus diversifiée sur les plans de l’ethnicité et de la langue. Ces professionnels de l’enseignement issus de l’immigration et des minorités visibles noires ont rencontré des difficultés d’insertion professionnelle. Cependant, ils font usage de stratégies d’insertion professionnelle qui pourraient faciliter leur insertion professionnelle. C’est leur trajectoire d’insertion professionnelle dans la profession enseignante que cette étude a examiné. La recherche narrative a été retenue comme méthodologie pour notre recherche interprétative/qualitative. Afin de répondre à la question de recherche, huit entrevues ont été effectuées auprès des NEOCAS dans les écoles francophones de l’est de l’Ontario. Ceux-ci ont raconté leurs récits d’expérience d’insertion professionnelle en évoquant des situations marquantes. Nous avons réalisé une série d’entrevues appréhendée par l’analyse thématique permettant de dégager des thèmes et des stratégies d’insertion professionnelle pour soutenir les futurs enseignants appartenant à cette catégorie. Par conséquent, cette étude a permis non seulement d’approfondir les connaissances sur des thèmes encore peu explorés dans le domaine, mais aussi d’établir des pistes de réflexion quant à l’élaboration de dispositifs d’accompagnement et de soutien personnalisé répondant aux besoins propres des nouveaux enseignants immigrants et des minorités visibles noires et à la façon d’améliorer ou de faciliter leur insertion professionnelle. En effet, les résultats de cette thèse ont mis au jour que les enseignants immigrants fait face à des difficultés qui touchent les immigrants en général, par exemple, les difficultés liées à la race, à la religion (surtout si ce n’est pas celle qui est privilégiée dans le milieu), à la langue maternelle (puisque le français est souvent leur langue d’usage mais pas leur langue maternelle), et particulièrement à la méconnaissance du système scolaire et par leur âge, pour ne citer que ceux-là. Outre ces difficultés d’insertion professionnelle rencontrées par les enseignants immigrants, en général, la couleur de la peau semble être un ajout de difficulté à l’insertion professionnelle des enseignants issus de l’immigration des minorités visibles dans les écoles francophones de l’est de l’Ontario. Parmi les huit participants, certains d’entre eux ont exprimé la perception que des élèves auraient préféré un enseignant blanc à un enseignant noir, que des collègues doutaient de leur compétence, par exemple, en science. De plus, certains élèves ne considèrent pas les enseignants noirs comme de vrais enseignants parce que selon leur expérience les enseignants noirs sont surtout des enseignants suppléants. Toutefois, la recherche a permis également d’identifier certaines stratégies d’insertion professionnelle mises de l’avant lors de leur trajectoire d’insertion professionnelle pour surmonter certaines difficultés lors de ce processus. Ainsi, il a été possible d’identifier un certain nombre de leviers à propos desquels des mesures d’encadrement peuvent être prises concernant la formation, le soutien personnalisé et les ressources pour accompagner les futurs nouveaux enseignants immigrants de minorité visible noire, de même que pour saisir le contexte dans lequel ils s’insèrent. Cela peut permettre d’améliorer leur pratique d’insertion professionnelle et faciliter leur insertion en enseignement.
URL: http://hdl.handle.net/10393/38176
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-22431
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files
Jabouin_Sony_2018_thèse.pdfTrajectoires d’insertion professionnelle des nouveaux enseignants originaires des Caraïbes et d’Afrique subsaharienne (NEOCAS) dans les écoles francophones de l’est de l’Ontario2.06 MBAdobe PDFOpen