Friedrich-Albert Lange (1828-1875) : les apories de la naturalisation de l'épistémologie kantienne et ses implications pratiques.

Description
Title: Friedrich-Albert Lange (1828-1875) : les apories de la naturalisation de l'épistémologie kantienne et ses implications pratiques.
Authors: Descarreaux, Samuel
Date: 2016
Abstract: Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la philosophie est confrontée à une crise identitaire. On se détourne de l'idéalisme spéculatif pour privilégier un mode de pensée articulé autour de la rationalité scientifique. C'est dans cet horizon en transformation que naît l'impératif d'un retour à la philosophie d'Emmanuel Kant. Au sein du courant de pensée néo-kantien on trouve la thèse aujourd'hui méconnue de Friedrich-Albert Lange exposée dans « l'Histoire du matérialisme et critique de son importance à notre époque ». Lange poursuit dans cette œuvre deux objectifs : (a) il limite la portée explicative des sciences de la nature pour dégager une sphère propre à la philosophie pratique et (b) il se réapproprie l'épistémologie de Kant à l'aune des thèses évolutionnistes de Charles Darwin. Nous avons donc cherché dans ce mémoire à évaluer la portée de la naturalisation de l'épistémologie kantienne et ses implications pratiques.
URL: http://hdl.handle.net/10393/35226
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-184
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files
Descarreaux_Samuel_2016_these.pdfDescarreaux, Samuel, 2016, Thèse876.78 kBAdobe PDFOpen