Conscience de soi et langage interne

Description
Title: Conscience de soi et langage interne
Authors: Blais, Mario
Date: 2016
Abstract: L'introspection est souvent contre-intuitive. Par exemple nous croyons, intuitivement, posséder un Moi mais, en réalité, aucun percept de ce "Moi" n'est possible. De plus, notre capacité à conceptualiser le Moi est tributaire des fonctions langagières. Ce que nous observons après analyse est que la conscience de soi-même, loin d'être innée, se développe progressivement en corrélation avec le développement du langage. Le concept de Soi se développe également ainsi. Plusieurs auteurs tendent à confirmer ce fait: la capacité de référer du sujet l'amène inconsciemment à prendre conscience de lui-même. L'autoréférence est donc le critère indispensable à l'émergence d'une conscience articulée de soi-même. À l'aide de différents ouvrages consacrés à l'étude de ce domaine, nous proposons une analyse de la présente question. Le principal objectif de cette thèse est d'étudier de plus près le développement de la conscience de soi à travers une analyse des différents stades de développement chez l'enfant. Nous voulons en évaluer les caractéristiques essentielles et confirmer le rôle prépondérant du langage interne dans la capacité à devenir à la fois conscients de soi-même mais également dans la capacité à se projeter dans l'avenir (maintien du "Soi" ou "Moi" temporel). Dans la dernière section de thèse nous voulons démontrer, à l'aide d'étude de cas empiriques, que certaines lésions, particulièrement relatives aux fonctions langagières, entraînent inexorablement des répercussions sur la conscience de soi. Ainsi nous confirmons l'hypothèse de départ: la conscience articulée de soi dépend du langage interne.
URL: http://hdl.handle.net/10393/34555
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-5750
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files