Les fondements autochtones de l’identité québécoise. À propos de L’empreinte

Description
Title: Les fondements autochtones de l’identité québécoise. À propos de L’empreinte
Authors: Capitaine, Brieg
Date: 2016-01-21
Abstract: L’empreinte est un documentaire québécois réalisé en 2015 par Carole Poliquin et Yvan Dubuc mettant en scène l’acteur Roy Dupuis. Qu’est-ce qui fait de nous québécois un peuple si singulier ? s’interroge en substance Roy Dupuis. La thèse du documentaire est que la particularité de l’identité québécoise résiderait dans un processus de colonisation marqué non pas par la violence et le racisme, comme cela a pu être le cas en Amérique du Sud ou aux États-Unis, mais par des alliances politiques et économiques avec les nations autochtones qui occupaient d’ores et déjà le territoire. Le documentaire, pourtant émaillé de témoignages d’experts, n’a pas prétention à l’objectivité. Ce court texte ne se veut pas non plus un examen de la validité historique de ce paradigme de l’alliance, du métissage qui s’en suivit et de ses effets sur la culture québécoise contemporaine. Il vise plutôt à examiner cette thèse en la confrontant à l’approche dominante de l’identité québécoise. Plus précisément, alors que le sociologue Jacques Beauchemin parle du projet souverainiste en termes d’épuisement et de fatigue du fait des incertitudes qui minent l’identité québécoise, la thèse de L’empreinte prend des libertés avec l’historiographie dominante sur laquelle s’adosse une partie de la cause souverainiste et propose de dépasser l’ambivalence entre pluralisme et nation. Cette proposition n’est pas pour autant dépourvue d’effets pervers comme nous le verrons en conclusion.
URL: http://sciencessociales.uottawa.ca/circem/
http://hdl.handle.net/10393/34374
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-846
CollectionCIRCEM - Documents de travail // CIRCEM - Working Papers
Files