Understanding the Impact of the Canadian Paediatric Society’s Hyperbilirubinemia Guidelines in Ontario: A population Health Perspective

Description
Title: Understanding the Impact of the Canadian Paediatric Society’s Hyperbilirubinemia Guidelines in Ontario: A population Health Perspective
Authors: Darling, Elizabeth
Date: 2014
Abstract: In 2007, the Canadian Paediatric Society (CPS) released a guideline aimed at preventing complications of neonatal jaundice through universal screening and guidelines for follow-up and treatment. This thesis investigates the impact of implementation of the CPS guideline on health services utilization at a population level in Ontario. First, we surveyed all Ontario hospitals providing maternal-newborn services to determine if and when they had implemented universal bilirubin screening, and to gather information about the organization of services to provide follow-up and treatment, and about the factors that influenced screening implementation. Then we conducted two population-based cohort studies using linked administrative health data to evaluate the association between 1) the implementation of universal bilirubin screening and phototherapy use (during and following birth hospitalization) length of stay (LOS), jaundice-related emergency department (ED) visits and readmissions; and 2) universal bilirubin screening implementation and access to recommended follow-up care by socio-economic status (SES). By 2012, the majority of Ontario hospitals had implemented universal bilirubin screening. There is heterogeneity in how hospitals organize services, but a notable trend towards hospital-based post-discharge care. Screening was associated with an increase in phototherapy during hospitalization at birth (relative risk (RR) 1.32, 95% confidence interval (CI) 1.09-1.59), and a decrease in jaundice-related ED visits (RR 0.79, 95% CI 0.64-0.96), but no statistically significant difference in phototherapy after discharge, length of stay, or jaundice-related readmissions after accounting for pre-existing temporal trends in healthcare service use and other patient socio-demographic and hospital characteristics. Implementation of the universal bilirubin screening in Ontario was associated with a modest increase in rates of early follow-up (adjusted RR 1.11, CI 1.0014-1.22, p=0.0468), but most babies were not seen within the recommended timeframe. Babies of lowest SES were least likely to receive recommended follow-up, and disparities in follow-up increased following universal bilirubin screening implementation. En 2007, la Société canadienne de pédiatrie (SCP) a publié une directive visant à la prévention des complications de l'ictère néonatal par le dépistage universel et des lignes directrices pour le suivi et le traitement. Cette thèse étudie l'impact de la mise en œuvre de la directive SCP sur l'utilisation des services de santé à niveau de population de l'Ontario. Tout d'abord, nous avons interrogé tous les hôpitaux de l'Ontario offrant des services de santé maternelle-nouveau-né afin de déterminer si et quand ils avaient mis en œuvre le dépistage universel de la bilirubine, et à recueillir des informations sur l'organisation des services pour assurer un suivi et de traitement, et sur les facteurs qui ont influencé la mise en œuvre de dépistage. Ensuite, nous avons mené deux études de cohorte basée sur la population à partir de données administratives sur la santé pour évaluer 1 ) l'association entre la mise en œuvre du dépistage de la bilirubine universel et la photothérapie utilisation lors de l'hospitalisation à la naissance, la photothérapie après avoir sortie de l'hôpital, la durée du séjour, le service des urgences liées à la jaunisse et des réadmissions liées à la jaunisse; et 2 ) l'association entre la mise en œuvre du dépistage universel et l'accès aux soins de suivi recommandés et si cela différait entre les quintiles de statut socioéconomique. En 2012, la majorité des hôpitaux de l'Ontario a mis en œuvre le dépistage universel de la bilirubine. Il existe une hétérogénéité de la façon dont les hôpitaux organisent des services, mais une tendance notable vers les soins post-décharge en milieu hospitalier. Le dépistage a été associé à une augmentation de la photothérapie pendant l'hospitalisation à la naissance (risque relatif (RR) de 1,32, intervalle de confiance 95 % (IC 95 %) de 1,09 à 1,59), et une diminution des visites à l'urgence liées à la jaunisse (RR 0,79, IC 95 % 0,64 à 0,96), mais aucune différence statistiquement significative dans la photothérapie après la sortie , la durée du séjour , ou réadmissions liées jaunisse - après comptabilisation des tendances temporelles pré- existants dans l'utilisation des services de soins de santé et d'autres caractéristiques socio- démographiques des patients et caractéristiques de l'hôpital. La mise en œuvre de le dépistage universel en Ontario a été associée à une légère augmentation des taux de suivi précoce (RR ajusté 1,11; IC de 1,0014 à 1,22; p = 0,0468), mais la plupart des bébés n'ont pas été vues dans les délais recommandés. Les bébés de statut socioéconomique faibles étaient moins susceptibles de recevoir de soins de suivi recommandés et les disparités dans le suivi ont augmenté suite à la mise en œuvre du dépistage universel de la bilirubine.
URL: http://hdl.handle.net/10393/31694
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-5744
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files