Une analyse sociohistorique de la résistance paysanne de l’Ile-à-Vache (Haïti) face au projet de développement (éco) touristique de l’État

Description
Title: Une analyse sociohistorique de la résistance paysanne de l’Ile-à-Vache (Haïti) face au projet de développement (éco) touristique de l’État
Authors: Osna, Walner
Date: 2020-10-08
Abstract: Cette thèse de maîtrise porte sur la résistance paysanne de l’Ile-à-Vache (Haïti) face au projet de développement écotouristique de l’État sur l’île. Elle s’inscrit au carrefour des sociologies du développement et des mouvements sociaux. Il s’agit d’une recherche qualitative menée à partir d’une étude de cas avec des entretiens et des observations informelles à Ile-à-Vache. D’une part, cette thèse montre que la question foncière était le principal enjeu autour duquel le projet (éco) touristique de l’État ainsi que la résistance induite par cedit projet étaient construits. D’autre part, cette recherche met en évidence la contradiction existante entre la mise en œuvre du projet et sa prétention écotouristique à travers un choix délibéré de l’État d’exclure la population locale, les impacts socio-environnementaux néfastes et sa contribution à la dégradation des conditions matérielles d’existence des paysan.ne.s. Ce qui a occasionné un mouvement de résistance coordonné par KOPI (Konbit peyizan Ilavach) qui a fait un travail de conscientisation au niveau de la population locale sur les enjeux, menaces et dangers du projet afin de parvenir à un engagement collectif d’une part, et un travail de médiatisation qui a donné une visibilité nationale et internationale à cette résistance paysanne, d’autre part. Tout ce processus avait bénéficié de la solidarité des acteurs externes venus principalement de Port-au-Prince. Ainsi, la résistance a choisi de s’exprimer à travers des manifestations qui ont été systématiquement réprimées par la police. Le blocage était aussi une autre forme de protestation qui s’exprimait à travers des actions nocturnes et discrètes. Malgré les tentatives de cooptation et de répression, la résistance paysanne de cette île a réussi à bloquer le projet, une réussite qu’on ne saurait voir de manière isolée puisque le contexte social et politique était également important. Le mouvement national populaire contre le régime au pouvoir qui a provoqué la démission du gouvernement a favorisé ce succès.
URL: http://hdl.handle.net/10393/41198
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-25422
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files