Le rapport à l'écrit en français et en anglais d'étudiants francophones universitaires issus d'un milieu francophone minoritaire

Description
Title: Le rapport à l'écrit en français et en anglais d'étudiants francophones universitaires issus d'un milieu francophone minoritaire
Authors: Murray, Brigitte
Date: 2016
Abstract: Il est bien documenté que les élèves de l’élémentaire et du secondaire évoluant en milieu francophone minoritaire éprouvent plus de difficultés à apprendre à écrire en français que les élèves vivant en milieu francophone majoritaire. Ce constat a également été établi pour le postsecondaire. Ces difficultés d’apprentissage pourraient être attribuables à certains aspects de leur rapport à l’écrit, soit de la relation qu’ils entretiennent avec les écrits (les documents lus et écrits) ainsi qu’avec leurs processus. Nous nous sommes intéressée au rapport à l’écrit d’étudiants francophones universitaires issus d’un milieu francophone minoritaire canadien. Nous avons posé chaque question non seulement pour le français, mais également pour l’anglais parce que ces derniers sont exposés régulièrement à ces deux langues. Par ailleurs, il est opportun de connaître les caractéristiques du rapport à l’écrit de cette population étudiante parce qu’elles peuvent différer de celles présentes chez des francophones issus d’un milieu francophone majoritaire. Pour recueillir nos données, nous avons demandé à des étudiants francophones qui font des études de baccalauréat en français dans une université bilingue de l’est de l’Ontario de remplir un questionnaire écrit et de participer à un entretien individuel semi dirigé. Nous avons cherché à décrire le rapport à l’écrit à la fois en français et en anglais, et ce, dans une perspective de groupe et dans une perspective individuelle. Les résultats ont montré des caractéristiques semblables et différentes quant aux représentations, aux sentiments, aux émotions, aux pratiques et aux types d’investissement, et ce, autant pour le français que pour l’anglais. En outre, tous les participants reconnaissent que leur bilinguisme français anglais leur procure un grand nombre d’avantages. Cette étude revêt un caractère unique parce qu’elle porte sur le rapport à l’écrit à la fois en français et en anglais des participants et qu’elle contribue à une meilleure connaissance des facteurs qui se révèlent être favorables ou défavorables au développement des compétences rédactionnelles en français des étudiants francophones universitaires issus d’un milieu francophone minoritaire canadien.
URL: http://hdl.handle.net/10393/35004
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-4974
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files