Le directoire pour la gestion des biens temporels dans les instituts religieux (c 635, § 2) avec application particulière aux Missionnaires Oblats de Marie Immaculée

Description
Title: Le directoire pour la gestion des biens temporels dans les instituts religieux (c 635, § 2) avec application particulière aux Missionnaires Oblats de Marie Immaculée
Authors: Dorismond, Lourdy dit Kesner
Date: 2009
Abstract: Le présent ouvrage se veut une modeste contribution à la recherche de moyens permettant aux instituts religieux de mettre en oeuvre les exigences du droit canonique dans le domaine de la gestion des biens temporels. OEuvre de réflexion juridique canonique, il se fonde sur une étude approfondie des normes canoniques, de leur genèse et de leurs développements récents, y compris dans la doctrine canonique. Les normes dont il est question ici expriment la nécessité pour les instituts d'établir des principes clairs pour favoriser une gestion saine, efficace et responsable des biens ecclésiastiques dont ils sont les garants; et de les rendre accessibles dans un livre, sépare de leurs constitutions, dénommé "directoire". Sont donc examinés les éléments qui doivent se retrouver dans un tel document et les rapports entre les divers principes juridiques touchant à la gestion équilibrée des biens des congrégations. Le directoire général des biens temporels des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée est étudie de façon analytique et critique en tant qu' exemple concret de réponse aux exigences du Code. C' est là le sens du titre de la thèse: "Le directoire pour la gestion des biens temporels dans les instituts religieux (c. 635, § 2), avec application particulière aux Missionnaires Oblats de Marie Immaculée." Le premier chapitre étudie la nature et la place du droit propre dans les instituts religieux, ainsi que son importance. La réalité ecclésiale est située dans son évolution juridique, tenant compte des diverses formes d'administration des biens temporels. Le deuxième chapitre précise l'obligation, articulée par le Code de droit canonique au canon 635, et la nécessité concrète pour chaque institut, de préparer un directoire des biens temporels. Les antécédents de ce canon, de même que les raisons qui justifient sa place dans le Code, sont examinés en detail. Cette analyse historico-critique vise à comprendre de façon plus exacte la tension qui existe, aujourd'hui comme hier, entre le droit de posséder et la pauvreté évangélique à laquelle se réfère le canon 635. Le troisième chapitre examine analytiquement le contenu du directoire. Dans ce cadre, le rôle propre de l'économe dans les instituts est particulièrement mis en relief. Le quatrième chapitre présente l'évolution du droit propre des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée dans le domaine de la gestion des biens temporels, et en particulier les antécédents de ses deux directoires généraux successifs pour la gestion des biens temporels. Un regard critique sur l'actuel directoire général des Oblats permet de proposer des moyens techniques aptes à aider les instituts qui n'ont pas encore de directoire à se mettre en route: c'est en mettant en oeuvre les exigences du droit qu'ils assureront le mieux la protection de leurs biens temporels, dont dépend la survie de leur mission dans l'Église. La conclusion met en exergue quelques points importants qui découlent de ces recherches, et qu'il faudrait retenir dans la rédaction d'un directoire général pour la gestion des biens temporels d'un institut.
URL: http://hdl.handle.net/10393/30005
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-20027
CollectionThèses, 1910 - 2010 // Theses, 1910 - 2010
Files
NR66014.PDF14.06 MBAdobe PDFOpen