Do Roads Effect the Abundance of Garter Snakes (Thamnophis sirtalis) and Redbelly Snakes (Storeria occipitomaculata)?

Description
Title: Do Roads Effect the Abundance of Garter Snakes (Thamnophis sirtalis) and Redbelly Snakes (Storeria occipitomaculata)?
Authors: Gigeroff, Andrea
Date: 2022-09-23
Abstract: ABSTRACT The greatest driver of the current global biodiversity crisis is habitat loss. Roads are a major contributor to habitat loss because they destroy and fragment habitat, in addition to causing direct mortality. Animals may respond to roads either by avoiding them, thus leading to population isolation, or by attempting to cross them, thus potentially leading to increased mortality and, if so, also to population isolation. I studied the impact of road density on abundance of two northern snake species: the redbelly snake (Storeria occipitomaculata) and the garter snake (Thamnophis sirtalis). I hypothesized that roads are detrimental to snake populations due to road avoidance and road mortality. Therefore, I predicted that snakes should be less abundant in sites with higher road density in their surroundings. I deployed cover boards at 28 old field sites along a gradient of road density in 2020 and in 2021. I visited sites weekly and counted the number of individuals of both species. I captured fewer garter snakes at sites surrounded by more roads, and fewer redbelly snakes at sites enclosed by more roads. The effect of roads on number of snakes is modest, but could be indicative of decreasing population size, which could in turn lead to loss of ecological function. RÉSUMÉ Le plus grand moteur de la crise mondiale actuelle de la biodiversité est la perte d'habitat. Les routes contribuent grandement à la perte d'habitat parce qu'elles détruisent et fragmentent l'habitat, en plus de causer de la mortalité directe. Les animaux peuvent réagir aux routes soit en les évitant, entraînant ainsi l'isolement des populations, soit en tentant de les traverser, entraînant ainsi potentiellement une mortalité accrue et également l'isolement des populations. J'ai étudié l'impact de la densité des routes sur l'abondance de deux espèces de couleuvres nordiques : la couleuvre à ventre rouge (Storeria occipitomaculata) et la couleuvre rayée (Thamnophis sirtalis). J'ai émis l'hypothèse que les routes sont néfastes pour les populations de serpents en raison de l'évitement des routes et de la mortalité routière. Par conséquent, j'ai prédit que les couleuvres devraient être moins abondantes dans les sites avec une densité routière plus élevée dans leurs environs. J'ai déployé des plaques abris sur 28 sites de champs en friche le long d'un gradient de densité de routes en 2020 et en 2021. J'ai visité les sites chaque semaine et compté le nombre d'individus des deux espèces. J'ai capturé moins de couleuvres rayées et moins de couleuvres à ventre rouge aux sites entourés de plus de routes. L'effet des routes sur le nombre de couleuvres est modeste, mais pourrait indiquer une diminution de la taille de la population, ce qui pourrait à son tour entraîner une perte de fonction écologique.
URL: http://hdl.handle.net/10393/44093
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-28306
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files


This item is licensed under a Creative Commons License Creative Commons