La désintégration de l'État dans l'ère de la guerre contre la terreur : le cas du Yémen

Description
Title: La désintégration de l'État dans l'ère de la guerre contre la terreur : le cas du Yémen
Authors: Kadri, Jude
Date: 2022-08-03
Abstract: Peu après le déclenchement de la guerre au Yémen suite à l'opération « Tempête Décisive » par la coalition saoudienne en mars 2015, un consensus s'était dégagé parmi les médias et les analystes du monde arabe : le Yémen était devenu un « État défaillant ». Compte tenu des lacunes de la littérature, l'objectif dans la thèse est d'expliquer le phénomène empirique de l'échec de l'État yéménite à partir d'une perspective théorique marxiste. Une telle perspective permet de rendre compte de toutes les tensions géopolitiques liées aux relations de classe données par l'ensemble de l'histoire du capitalisme. La principale thèse avancée est que la défaillance ou « désintégration » des États arabes, comme celle du Yémen aujourd'hui, est une manifestation du processus global d'accumulation de capital monopoliste (dans sa phase développée d'impérialisme américain depuis 1970) dans la région géostratégique du monde arabe. La géopolitique (et la géostratégie) est au cœur de l'explication de la désintégration de l'État central du Yémen. Les États-Unis sont mal à l'aise avec l'expansion de l'influence chinoise sur la mer Rouge et les détroits maritimes stratégiques d'Ormuz et de Bab-el-Mandeb. La désintégration de l'État yéménite, entraînant la désintégration de la souveraineté (en partie à travers la fragmentation du pays), est un moyen de créer le chaos politique dans un pays stratégique, de manière à limiter ou même arrêter la croissance de l'influence chinoise dans la région du monde arabe.
URL: http://hdl.handle.net/10393/43878
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-28091
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files