Examiner la pratique du restavèk en Haïti à travers une perspective postcoloniale

Description
Title: Examiner la pratique du restavèk en Haïti à travers une perspective postcoloniale
Authors: Frazil, Taïna
Date: 2020
Abstract: Ce mémoire a pour but de comprendre et d’analyser les réalités des enfants en situation de domesticité en Haïti communément appelé restavèk. Cette pratique sociale s’explique par le fait que des parents qui sont en situation de pauvreté vont envoyer leurs enfants dans des familles aisées dans l’espoir qu’ils auront une vie meilleure. Ces enfants deviendront des domestiques qui vont accomplir des tâches pour lesquels ils ne seront pas ou très peu rémunérés. La pratique été examinée de près par les militants des droits de l’homme et des ONG qui l’ont décrite comme une forme d’esclavage moderne. Cette situation permet de refléter les manières complexes dont le pouvoir est exercé, la manière dont les gens occupent simultanément les rôles d’« oppresseur » et d’« opprimé ». De plus, ce mémoire vise à démontrer les conditions et les origines du restavèk qui sont attachées au passé historique de l’esclavage en Haïti qui permette à cette pratique de perdurer. En ajout, une partie de ce projet consiste à comprendre comment le fait de vouloir donner un enfant pour une vie meilleure peut être comparable à de la servitude, une réalité moins désirable pour le bien-être de celui-ci. Mots clés : Restavèk, Haïti, esclavage moderne, domesticité, travail des enfants Memwa sa a gen pou objektif, konprann ak analize reyalite timoun ki rete kay moun an Ayiti, timoun yo rele restavèk yo. Se yon Pratik sosyal ki jwenn sous li nan zafè paran ki pi pòv k ap voye pitit yo al rete lakay yon fanmiy ki gen plis mwayen ekonomik, nan espwa timoun sa yo pral jwenn yon lavi miyò. Timoun sa yo vin tounen domestik, se yo menm ki fè tout travay nan kay la, epi yo pa peye yo pou sa. Militan dwa moun ak ONG yo te analize pratik sa a, e yo prezante l tankou yon fòm esklavaj modèn. Se yon sitiyasyon ki montre kijan pouvwa egzèse epi kòman yon moun kapab jwe wòl « opresè » epi « oprime » an menm tan. An plis, memwa sa vle demontre nan ki kondisyon ak ki kote pratik restavèk la soti. Pratik sa a mare ak istwa esklavaj Ayiti, sa ki pèmèt li ap kontinye. Met sou sa, yon pati nan pwojè sa a, se konprann kijan bay yon timoun nan lide pou li gen yon lavi miyò kapab tounen esklavaj, yon reyalite ki pi mal pou byennèt timoun sa a. Mo kle : Restavèk, Ayiti, esklavaj modèn, domestisite, travay timoun.
URL: http://hdl.handle.net/10393/41183
CollectionL’École de service social - Mémoires // School of Social Work - Research Papers
Files
Frazil_Taïna_2020.pdfMémoire699.19 kBAdobe PDFOpen