Désorienter : Nerval, déçu, repeint l’Orient

Description
Title: Désorienter : Nerval, déçu, repeint l’Orient
Authors: Auclair, Raymond
Date: 2019
Abstract: Nerval entreprend un voyage d’un an durant lequel il séjourne au Caire « pour quelque temps » ("Harem" 13). Le récit de ce séjour décrit le harem du vice-roi et le désir qu’avait eu Nerval de composer son propre harem. Ses déceptions sont décrites dans des conversations qu’il tient avec d’autres Européens qui, eux aussi, séjournent au Caire. Il fait part à son ami Théophile Gautier, resté à Paris, des regrets de ne plus trouver, en Égypte, Le Caire qu’il a connu (avant de partir), exprimant sa hâte de retrouver Le Caire fictif que Gautier aura fait peindre pour son ballet La Péri. Nerval semble vouloir dépoussiérer des mythes sur les musulmans, mais il en introduit de nouveaux qui semblent tirés d’autres cultures non reliées à son histoire, dont les oignons-dieux et la géophagie. Son esclave sert surtout de support pour ses rêves, ses suppositions et ses préjugés sur l’Autre. Il passe du temps dans des ruines ou d’anciens palais, à discuter de passé biblique ou de différences religieuses qui n’en sont pas vraiment. Il emprunte à d’autres orientalistes des descriptions canoniques. Malgré une première impression, « Le harem » reste une œuvre orientaliste. Son récit est vu comme « Le Caire le plus oriental, même en partie démystifié » (Corredor-Guinard 21).
URL: https://arts.uottawa.ca/modernlanguages/sites/arts.uottawa.ca.modernlanguages/files/confetti-volume-2019-version_finale.pdf
http://hdl.handle.net/10393/41022
CollectionConfetti - Un journal de littératures et cultures du monde // Confetti - A World Literatures and Cultures Journal
Files