Trans-former l'accéssibilité aux services sociaux pour les jeunes trans : Le rôle du travail social

Description
Title: Trans-former l'accéssibilité aux services sociaux pour les jeunes trans : Le rôle du travail social
Authors: Maddigan, Kaily
Date: 2020
Abstract: L’adolescence est une période de transition qui peut être difficile pour plusieurs jeunes. Pour les jeunes trans, ces difficultés sont multipliées par des obstacles sociétaux telles la stigmatisation, l’exclusion sociale et la cisnormativité. En particulier, la cisnormativité et le cisgenrisme dans la société canadienne influencent la structure des services sociaux, engendrant des barrières d’accès à ces services et un manque de services pertinents aux besoins des jeunes trans. Cette recherche théorique vise à répondre au questionnement suivant : Quels rôles peuvent avoir les professionnel.le.s du travail social dans la réduction des barrières d’accès que rencontrent les jeunes trans dans les services sociaux? Une recension des écrits, analysée à travers la lentille des théories trans, a permis d’identifier les barrières que rencontrent les jeunes trans au regard des services sociaux, d’explorer les pratiques, rôles et interventions adoptés par divers.e.s professionnel.le.s œuvrant auprès des jeunes trans pour les soutenir et d’établir des recommandations pour réduire les barrières que rencontrent ces jeunes dans la recherche et l’obtention de services sociaux. Cette recherche a démontré que les professionnel.le.s du travail social doivent adopter des pratiques transaffirmatives dans leurs interventions auprès des jeunes trans. Les rôles qu’illes peuvent jouer pour réduire les barrières d’accès aux services sociaux sont multiples et se situent à divers niveaux d’intervention, soit au plan individuel, familial, collectif et organisationnel. Notamment, les professionnel.le.s du travail social peuvent adopter les rôles suivants dans leurs interventions auprès des jeunes trans : psychoéducateur.rice, accompagnateur.rice, conseiller.ère, formateur.rice, éducateur.rice, collaborateur.rice, et défenseur.se et revendicateur.rice des droits. L’analyse a permis d’établir des recommandations de pratiques transaffirmatives que peuvent adopter les professionnel.le.s du travail social dans quatre secteurs spécifiques : les hôpitaux et les cliniques de santé, le milieu scolaire, les sociétés d’aide à l’enfance et les services de protections de la jeunesse et les services communautaires. Ces recommandations bénéficieraient également aux décideur.se.s et rédacteur.rice.s politiques ainsi qu’aux responsables des secteurs de santé, de santé publique et d’éducation afin de guider l’élaboration de politiques, de pratiques et de curriculums transaffirmatifs. Mots clés : trans, jeunes, travail social, études trans, pratiques transaffirmatives, barrières, services sociaux Adolescence is a transition period that can be difficult for many young people. For trans youth, these difficulties are compounded by societal barriers such as stigma, social exclusion, and cisnormativity. In particular, cisnormativity and cisgenderism in Canadian society influence the structure of social services, creating barriers to accessing these services and a lack of services relevant to the needs of trans youth. This theoretical research aims to answer the following question: What roles can social work professionals play in reducing access barriers for trans youth in social services? A review of the literature, analyzed through the lens of trans theories, identified the barriers trans youth face in accessing social services; explored the practices, roles, and interventions adopted by various professionals working with trans youth to support them; and developed recommendations for reducing the barriers these youth face in seeking and accessing social services. This research has demonstrated that social work professionals need to adopt trans-affirming practices in their work with trans youth. The roles that social workers can play in reducing barriers to social services are multiple and occur at various levels of intervention: individual, family, community, and organizational. In particular, social work professionals can adopt the following roles in their work with trans youth: psychoeducator, support worker, counsellor, trainer, educator, collaborator, and advocate. The analysis resulted in recommendations for transaffirmative practices that can be adopted by social work professionals in four specific sectors: hospitals and health clinics; schools; children's aid societies and child welfare services, and community services. These recommendations would also benefit policy makers and writers in the health, public health, and education sectors to guide the development of transaffirmative policies, practices, and curricula. Keywords: trans, youth, social work, trans studies, transaffirmative practices, barriers, social services
URL: http://hdl.handle.net/10393/40927
CollectionL’École de service social - Mémoires // School of Social Work - Research Papers
Files
Maddigan_Kaily_2020.pdfMémoire592.38 kBAdobe PDFOpen