Les essais contrôlés randomisés et les politiques publiques: L’apport de la méthodologie qualitative sur la portée de la validité externe Étude comparative sur l’expansion de la couverture sanitaire dans le secteur informel en Indonésie et au Nicaragua

Description
Title: Les essais contrôlés randomisés et les politiques publiques: L’apport de la méthodologie qualitative sur la portée de la validité externe Étude comparative sur l’expansion de la couverture sanitaire dans le secteur informel en Indonésie et au Nicaragua
Authors: Fanta, Diaby
Date: 2020
Abstract: Cette étude analyse l’apport des méthodes qualitatives dans le design des évaluations contrôlées randomisées (ECR) comme levier dans le renforcement de la validité externe. Celle-ci est un des défis majeurs affectant l’aspect gold standard des ECR dont le design ne permet pas la production d’explications causales, à savoir le pourquoi et comment, propre à la « boîte noire », une intervention arrive à produire un résultat précis. En effet, si les ECR démontrent la relation causale entre une intervention, ou une politique, et un changement observé grâce à leur méthode de randomisation, elles peinent à offrir une explication claire des facteurs ayant contribué à un tel changement. D’où le problème de reproductibilité des essais, d’une part, mais surtout de contribution au développement de cadres analytiques sur les enjeux étudiés, d’autre part. La source du problème étant ainsi le design des ECR, cette étude procède à une étude comparative du design expérimental de deux cas d’études portant sur la problématique de l’expansion de la couverture universelle chez les travailleurs du secteur informel en Indonésie et au Nicaragua. En décrivant comment les ECR sont devenus un gold standard, et en présentant leurs faiblesses et limites, l’étude sur la couverture sanitaire universelle (CSU) en Indonésie et en Nicaragua, montre que les méthodes qualitatives, intégrées dans le design des évaluations expérimentales, renforcent notre compréhension des résultats des expériences en analysant l’expérience des répondants et les relations entre les partenaires d’implémentation des essais expérimentaux. Ainsi, les méthodes qualitatives renforcent la validité des données quantitatives en corroborant et en renforçant celles-ci. Cependant, pour mieux informer les politiciens, les méthodes qualitatives doivent explorer les mécanismes d’activation des impacts, inclus dans la « boîte noire », pour faciliter la réplication des politiques dans des contextes différents. Pour ce faire, les méthodes qualitatives doivent être considérées comme part intégrante du design des évaluations au même titre que celles quantitatives.
URL: http://hdl.handle.net/10393/40889
CollectionAffaires publiques et internationales - Mémoires // Public and International Affairs - Research Papers
Files
DIABY, Fanta 20205.pdfMémoire1.32 MBAdobe PDFOpen