La sécurisation culturelle, un concept à préconiser pour la profession du travail social auprès des personnes autochtones : De la théorie à la pratique

Description
Title: La sécurisation culturelle, un concept à préconiser pour la profession du travail social auprès des personnes autochtones : De la théorie à la pratique
Authors: Morin-Holland, Alexie Dominique
Date: 2019
Abstract: Ce mémoire vise à explorer le sens et la représentation que les travailleurs sociaux allochtones allouent au concept de la sécurisation culturelle dans leur pratique d’intervention quotidienne. En deuxième lieu, ce mémoire a pour but d’appréhender les différents savoirs (savoir, savoir-faire, savoir-être) et les réflexions critiques que les travailleurs sociaux allochtones croient nécessaires pour favoriser la sécurisation culturelle dans leurs interventions auprès de la clientèle autochtone. Enfin, ce projet de recherche vise à analyser les retombées de la formation académique de la profession du travail social sur la capacité des travailleurs sociaux à assurer la sécurisation culturelle dans leur pratique. Dans le cadre de cette étude, l’approche à double perspective a été utilisée comme cadre théorique. Cette approche favorise l’utilisation de différentes perspectives, soit allochtones et autochtones afin de répondre à nos diverses questions. Pour réaliser cette étude, nous avons effectué quatre entrevues semi-dirigées auprès de travailleuses sociales allochtones œuvrant dans les services sociaux. Notre recherche a permis de constater que le concept de sécurisation culturelle nécessite des clarifications chez les travailleurs sociaux. Son application dans la pratique demeure présentement ambigüe. Les participantes de cette étude ont soulevé plusieurs réflexions critiques et divers savoirs chez les travailleurs sociaux afin de favoriser la sécurisation culturelle dans l’intervention sociale. Ces participantes ont également discuté des barrières qui nuisent à la sécurisation culturelle dans le domaine des services sociaux. Ce mémoire démontre ainsi que la formation du travail social nécessite des changements afin de permettre aux futurs étudiants d’intégrer le concept de sécurisation culturelle dans leur pratique quotidienne auprès des personnes, familles et collectivités autochtones.
URL: http://hdl.handle.net/10393/39757
CollectionL’École de service social - Mémoires // School of Social Work - Research Papers
Files
Morin-Holland_Alexie_2019.pdfmémoire712.96 kBAdobe PDFOpen