L'influence des barrières d'accès sur les comportements de recours aux soins des demandeurs d'asile

Description
Title: L'influence des barrières d'accès sur les comportements de recours aux soins des demandeurs d'asile
Authors: McCulloch, Madison
Date: 2019
Abstract: Pendant la dernière décennie, le Canada assiste à un accroissement important du nombre de demandeurs d’asile établis au pays. Sous le Programme fédéral de santé intérimaire (PFSI), les demandeurs d’asile ont accès à une couverture de santé qui est comparable aux citoyens canadiens. Par contre, les demandeurs d’asile vivent des difficultés d’accès aux services de santé que la majorité des Canadiens d’origine ne rencontre pas. Par l’entremise d’une revue de littérature sur le sujet, nous avons constaté que les demandeurs d’asile rencontrent des barrières d’accès aux services de santé. Nous avons aussi noté qu’en réaction à ces barrières, les demandeurs d’asile doivent souvent modifier leurs comportements de recours aux soins. Par contre, la littérature semble très peu s’intéresser à ces modifications de comportements. Le but de cette recherche est donc de comprendre comment les expériences d’accès aux services de santé des demandeurs d’asile influencent leurs comportements de recours aux soins. Pour effectuer cette analyse, nous avons adopté le modèle de candidature développé par Dixon-Woods et al. (2006). Après avoir effectué trois entrevues semi-dirigées avec trois femmes demandeurs d’asile, nous avons pu confirmer que cette population rencontre des barrières d’accès qui sont multiples et parfois uniques aux personnes détenant leur statut d’immigration. Plus particulièrement, nous avons noté comme barrières d’accès : une couverture de santé limitée, un manque de connaissances de la part des professionnels concernant la couverture PFSI, le système de rendez-vous « premier arrivé premier servi », les barrières linguistiques, ainsi que la discrimination perçue chez les professionnels de la santé. Il était possible de noter que les participantes ont modifié la manière dont elles accèdent aux services de santé en réaction à ces barrières. Parmi les changements notés, ceux qui sont ressortis le plus sont : une augmentation de l’affirmation de sa candidature aux services en faisant la défense des droits, une réduction d’affirmation de sa candidature aux services en changeant son attitude, et une réduction de l’utilisation des services. Ces résultats nous ont permis de valider plusieurs informations que l’on retrouve dans la littérature sur le sujet des barrières à l’accès aux services par les demandeurs d’asile, mais également de nuancer d’autres connaissances associées à ce thème. Ainsi, si nous avons pu confirmer les différentes barrières à l’accès, nous avons cependant pu constater que la manière dont elles sont vécues diffère parfois. Grâce à nos résultats de recherche, nous avons aussi pu identifier certains aspects qui devraient être étudiés davantage: les populations qui sont plus susceptibles de rencontrer des barrières d’accès, les facteurs macro qui impactent l’expérience d’accès des demandeurs d’asile ainsi que l’impact des barrières d’accès sur la santé des demandeurs d’asile.
URL: http://hdl.handle.net/10393/39756
CollectionL’École de service social - Mémoires // School of Social Work - Research Papers
Files
McCulloch_Madison _2019.pdfmémoire2.03 MBAdobe PDFOpen