Les barrières structurelles en milieu scolaire : Quelle place pour les jeunes trans* et non binaires?

Description
Title: Les barrières structurelles en milieu scolaire : Quelle place pour les jeunes trans* et non binaires?
Authors: Chartrand, Karine
Date: 2019
Abstract: Les élèves trans* au sein des écoles secondaires constituent un groupe largement discriminé et oublié dans le milieu de l’éducation. Ces élèves sont victimes de multiples formes de discrimination, notamment de la violence physique, verbale et sexuelle, d’autant plus que ces formes de violence entraînent de nombreuses répercussions dans la vie des élèves, telles l’isolement, l’absentéisme scolaire, des troubles de santé mentale, pour ne nommer que celles-ci. Malgré l’ajout de l’ « identité de genre » et de l’ « expression de genre » comme motifs illicites de discrimination dans la Charte des droits de la personne et le fait que les curriculums en éducation au cours des dernières années se soient efforcés d’inclure plusieurs groupes d’élèves, par exemple les élèves de diverses religions et cultures, les élèves ayant des difficultés d’apprentissage, les élèves de différentes orientations sexuelles, etc., force est de constater que les élèves trans* demeurent majoritairement exclu.e.s ou oublié.e.s dans ces initiatives. De fait, pour favoriser l’inclusion au sein des institutions scolaires, le Ministère de l’Éducation de l’Ontario et le Gouvernement de l’Ontario ont créé des politiques, des lignes directrices et un curriculum scolaire prônant l’équité et l’éducation inclusive. Pour bien comprendre comment ces politiques d’inclusion et ces lignes directrices se disent inclusives de tous.tes les élèves, mais semblent oublier les élèves trans*, l’analyse critique de discours (ACD) est utilisée dans cette recherche afin d’analyser ces documents et pour répondre aux trois objectifs suivants : 1) Expliquer les difficultés que rencontrent les élèves trans* en milieu scolaire, en analysant notamment les discours qui guident les pratiques en milieux scolaires ; 2) Explorer comment les politiques d’inclusion, les lignes directrices quant à l’inclusion de tous.tes les élèves et le curriculum scolaire rédigé.e.s par le Ministère de l’Éducation de l’Ontario et le Gouvernement de l’Ontario définissent l’inclusion ainsi que les groupes inclus et exclus de cette définition ; et 3) Envisager les possibilités de rendre les milieux institutionnels fréquentés par les élèves du secondaire davantage inclusifs de tous.tes, sans exceptions. Quatre documents relevant du Ministère de l’Éducation de l’Ontario et un document relevant du Gouvernement de l’Ontario ont été sélectionnés, lus dans leur intégralité et analysés au moyen de l’ACD, à partir d’un cadre théorique fondé sur les théories trans qui tentent de comprendre les conditions sociales qui maintiennent les personnes trans* dans des situations d’oppression. L’analyse a démontré que les politiques, les lignes directrices et le curriculum scolaire étudiés demeurent cisgenristes, cisnormatifs, privilégient les personnes cisgenres et cissexuelles, tout en faisant vivre des micro-agressions aux élèves trans*. Quelques recommandations sont également énumérées pour les milieux scolaires afin d’intégrer davantage les élèves trans* dans leurs écoles et diminuer la discrimination dont ils.elles sont victimes, de même que pour la rédaction des documents ministériels et gouvernementaux pour faire preuve d’une plus grande inclusion lors de la rédaction de leurs documents. Ce mémoire souhaite donc mettre de l’avant les barrières rencontrées par les élèves trans* dans les milieux scolaires, rendre compte de ce qui est déjà instauré dans les écoles ainsi que ce qu’il reste à concrétiser pour faire preuve d’une réelle inclusion. Mots clés : analyse critique de discours ; barrières ; cisgenrisme ; jeunes trans* ; politiques d’inclusion ; milieu scolaire ; curriculum scolaire ; théories trans.
URL: http://hdl.handle.net/10393/39724
CollectionL’École de service social - Mémoires // School of Social Work - Research Papers
Files
Chartrand_Karine_2019.pdfmémoire1.43 MBAdobe PDFOpen