Santé mentale et accès aux services : Point de vue des immigrants francophones résidant à Ottawa

Description
Title: Santé mentale et accès aux services : Point de vue des immigrants francophones résidant à Ottawa
Authors: Yusuf Farah, Hodan
Date: 2018
Abstract: Ce mémoire explore les perceptions et l’expérience des personnes immigrantes de la maladie mentale en contexte canadien. Il traite des besoins et des obstacles liés à l’accès aux services de soins de santé mentale pour les personnes vivants avec un trouble de santé mentale et leurs proches. À cet effet, nous nous sommes posé ces questions: quels sont les obstacles rencontrés par ces personnes pour la recherche des soins en santé mentale? Quelles sont stratégies qu’elles mettent en place pour y faire face ? Quelle est la perception de ces personnes des troubles de santé mentale et de leur prise en charge ? Chez les immigrants de minorité visible et francophones en contexte minoritaire, plusieurs barrières existent et peuvent entrainer une dégradation de la santé mentale qui affectent tant la personne que ses proches. Notre mémoire repose sur une méthode qualitative. Des entrevues individuelles semi-dirigées ont été réalisé avec quatre personnes (deux hommes et deux femmes) immigrantes et francophones de Ottawa, ayant reçu elles-mêmes ou leur(s) proche(s)un diagnostic de trouble de santé mentale. De plus, des entretiens semi-dirigés ont également été réalisés avec deux intervenants oeuvrant en santé mentale auprès de personnes immigrantes dans la région. Les résultats obtenus lors des entrevues avec les participants ont dégagé leur perception de la santé mentale, leur appréciation du soutien formel et informel et aussi l’accès aux services francophones de santé mentale à Ottawa. Notre mémoire met également en lumière une barrière d’accès importante, celle de la double stigmatisation des personnes immigrantes souffrant de troubles de santé mentale. En effet ces dernières sont exposées aux stéréotypes de par leur statut d’immigrant, mais également à des représentations négatives de la maladie mentale dans leur propre culture où elle demeure souvent taboue. Mot clés : immigration; santé mentale; stigmatisation; francophones minoritaires; approche ethnoculturelle, barrières d’accessibilité
URL: http://hdl.handle.net/10393/38282
CollectionL’École de service social - Mémoires // School of Social Work - Research Papers
Files