Utilisation et utilité clinique d’une intervention multisensorielle de type Snoezelen avec des patients atteints de trouble neurocognitif majeur dû à la maladie d’Alzheimer

Description
Title: Utilisation et utilité clinique d’une intervention multisensorielle de type Snoezelen avec des patients atteints de trouble neurocognitif majeur dû à la maladie d’Alzheimer
Authors: Lafleur, Chantal
Date: 2018
Abstract: La stimulation multisensorielle (SMS; Snoezelen) utilisée avec des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif majeur (TNC) est une intervention non pharmacologique qui vise la stimulation sensorielle ainsi que la relaxation corporelle pour favoriser le bien-être du patient. Cette recherche comporte deux études. La première étude, de nature qualitative, examine comment les salles de stimulation multisensorielle sont utilisées avec des patients atteints d’un TNC dû à la maladie d’Alzheimer (TNC-MA) dans quelques résidences pour personnes âgées de la région d’Ottawa. Les entrevues ont été menées avec huit intervenantes provenant de neuf résidences. Quatre idées fortes ont émergé des entrevues: 1) Snoezelen est utile pour réduire plusieurs symptômes comportementaux et psychologiques (SCPD) dans le TNC-MA, 2) son utilisation présente des défis logistiques, 3) il y a une grande variabilité dans son utilisation, et 4) il s’agit d’une approche humaniste, centrée sur la personne. La deuxième étude s’adresse à l’utilité clinique de l’intervention. Un protocole à cas unique a été utilisé, avec ligne de base multiple, phase d’intervention et posttest (A1-B-A2), afin d’examiner l’effet de la SMS sur les SCPD les plus prévalents (agitation, apathie, et humeur dépressive), sur le niveau de retentissement des SCPD sur le personnel soignant, et aussi sur la fréquence d’administration de médicaments psychotropes chez des participants institutionnalisés atteints d’un TNC-MA de modéré à sévère. Sept résidents d’un centre de soins de longue durée ont participé. Les effets sur l’apathie, l’agitation, l’humeur dépressive et le retentissement ont été évalués à l’aide de l’Inventaire neuropsychiatrique, version équipe soignante (NPI-ES). La prescription des médicaments a été documentée par la chercheuse principale. Les résultats démontrent que la SMS réduit l’agitation chez les patients et atténue le retentissement sur le personnel soignant. La SMS pourrait aussi réduire l’apathie chez certains participants. Il n’y a pas d’effet notable sur les médicaments prescrits. Toutefois, les résultats modestes ne permettent pas de recommander cette forme d’intervention auprès des personnes institutionnalisées atteintes d’un TNC-MA, en l’état actuel des connaissances, considérant les investissements en ressources qu’elle implique. En bref, cette recherche contribue au développement des connaissances sur l'utilité clinique d’une forme d’intervention multisensorielle, non pharmacologique, dans les soins d’un TNC-MA.
URL: http://hdl.handle.net/10393/37245
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-21517
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files