Application du test de concordance : étude exploratoire du développement de la compétence à évaluer les élèves chez les enseignants

Description
Title: Application du test de concordance : étude exploratoire du développement de la compétence à évaluer les élèves chez les enseignants
Authors: Smith, Jennifer
Date: 2017
Abstract: Les approches contemporaines de l’éducation doivent répondre à un nombre de tensions suscitées par les changements technologiques, sociaux et économiques. Les questionnements sur la vision de l’apprentissage qui en découlent ont justifié l’implantation des programmes par compétences. Ce changement de paradigme a impliqué des réajustements sur le plan de l’évaluation des apprentissages. À la lumière de ces réalités, il est impératif de se pencher sur les dispositifs de formation au jugement évaluatif et de les bonifier. Inspiré par les points de convergence entre le développement du jugement clinique des médecins et celui du jugement en évaluation, Dionne (2005) a développé un instrument intitulé le test de jugement professionnel en évaluation des apprentissages (TJPEA). Composé de situations authentiques, il vise à mesurer le niveau de jugement des étudiants à la formation des maitres en contexte formatif. Cette étude exploratoire qualitative interprétative a été menée auprès de douze participants catégorisés en trois profils différents : quatre étudiants de première année à la formation des maîtres au secondaire (novices), quatre enseignants d’expérience oeuvrant dans une école secondaire québécoise (praticiens) et quatre professeurs universitaires spécialisés en évaluation des apprentissages (experts). Les données recueillies via la passation orale d'un TJPEA ont permis de (1) contribuer à identifier les différents facteurs susceptibles d’influencer le jugement professionnel en évaluation des répondants, (2) de comprendre davantage la dynamique de progression du développement de la compétence à évaluer, notamment en identifiant les différents schèmes de pensée entre les profils de répondants et (3) ressortir les différents obstacles à l’exercice du jugement évaluatif des sujets. Même si nous sommes conscients que les résultats obtenus à cette étude ne sont pas généralisables en raison de son échantillon limité, il est tout de moins possible d’en faire découler de nouvelles avenues de recherche. Cela nous permettra éventuellement de proposer des solutions à la relève enseignante et de favoriser le développement d’un jugement en évaluation juste et équitable pour les élèves.
URL: http://hdl.handle.net/10393/36510
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-20790
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files