Comprendre la violence entre partenaires intimes de même sexe par le biais de la théorie de l’attachement

Description
Title: Comprendre la violence entre partenaires intimes de même sexe par le biais de la théorie de l’attachement
Authors: Gabbay, Nicolas
Date: 2017
Abstract: Cette thèse doctorale constitue le recueil de trois études. Deux d’entre elles contribuent à la littérature s’intéressant aux dynamiques et aux corrélats de la violence entre partenaires intimes de même sexe (VPIMS), par l’intermédiaire de données testant des hypothèses à l’intersection de la théorie de l’attachement et de la VPIMS. Entre la première et la troisième étude se trouve une étude de validation psychométrique d’un questionnaire portant sur la confiance dyadique, utilisé dans l’Étude 3. Globalement, le but de cette thèse est l’examen de liens proposés entre l’attachement insécurisé et la perpétration et/ou la victimisation de violence physique, psychologique et sexuelle chez les individus en dyade de même sexe. Ces liens sont bien soutenus dans la littérature théorique et empirique s’intéressant à la violence conjugale hétérosexuelle (voir Mikulincer & Shaver, 2016), mais restent à être testés de façon approfondie lorsqu’il s’agit de la VPIMS. La première étude s’intéresse à l’examen détaillé des contributions respectives des systèmes d’attachement et d’offre de soutien en matière de perpétration et de victimisation de violence physique et psychologique de même sexe. Les résultats provenant d’analyses hiérarchiques de régression soulignent des taux de variance substantiels partagés entre chacune des dimensions d’attachement insécurisé, de soutien et de VPIMS. L’évitement et la proximité se sont démarqués en apportant des contributions indépendantes au-delà des autres dimensions d’attachement et de soutien. En considérant le chevauchement important entre les dimensions d’attachement et de soutien, ainsi que les contributions indépendantes de l’évitement et de la proximité, la réduction factorielle des six dimensions d’attachement et de soutien (soit, l’anxiété, l’évitement, la proximité, la sensibilité, le contrôle et le soutien compulsif) a été tentée. Deux composantes principales ont été extraites, soit, l’hyperactivation et la désactivation. Ces dernières ont été mises en relation avec la VPIMS par le biais d’une deuxième série d’analyses hiérarchiques. Les résultats qui en découlent soulignent des variances partagées entre l’hyperactivation, la désactivation et la VPIMS, et que ces variances partagées apportent chacune leur contribution indépendante. Par soucis de rigueur méthodologique destinés à favoriser l’utilisation de questionnaires validés, la deuxième étude vise la validation psychométrique de la Dyadic Trust Scale auprès d’individus en relation de même sexe. La structure factorielle de ce questionnaire a été testée par analyse factorielle confirmatoire, afin d’évaluer si elle demeure unidimensionnelle lorsqu’elle est administrée aux individus en dyades de même sexe. Les résultats obtenus soulignent que la structure unidimensionnelle de la mesure originale a pu être répliquée avec l’échantillon recruté. La fidélité de cette mesure s’est avérée excellente. Globalement, cette mesure semble être appropriée pour évaluer la confiance dyadique chez les individus en relation de même sexe. La troisième et dernière étude propose un modèle théorique dans lequel la confiance dyadique et l’intimité sexuelle agissent comment médiateurs sériels de la relation directe entre l’attachement insécurisé et la perpétration de VPIMS sexuelle. Les résultats issus de procédures bootstrapping soutiennent le modèle proposé dans son intégralité. L’attachement insécurisé (c.-à-d., l’anxiété ou l’évitement) était directement associé à la perpétration de VPIMS sexuelle. Les trajectoires indirectes propres à la confiance dyadique et à l’intimité sexuelle étaient soutenues, et les résultats soutiennent également l’existence d’une médiation double et sérielle entre l’attachement, la confiance dyadique, l’intimité sexuelle et la VPIMS sexuelle perpétrée.
URL: http://hdl.handle.net/10393/36440
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-20720
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files