Analyse de discours de la construction du savoir infirmier au Québec, 1898-1970.

Description
Title: Analyse de discours de la construction du savoir infirmier au Québec, 1898-1970.
Authors: Nazon, Evy A.
Date: 2017
Abstract: À l’instar de nombreuses disciplines, les sciences infirmières ont dû élaborer un savoir qui leur était propre. Ce savoir décrit comme étant un savoir « scientifique » a inspiré nombre d’historiens dans leurs analyses. Adoptant une approche « traditionnelle », plusieurs associent la construction du savoir infirmier à l’esprit d’entreprise, aux luttes et à la volonté des pionnières d’obtenir la reconnaissance légale de la profession. Des analyses multiples ayant recours à l’histoire sociale, à l’histoire des idées, à l’histoire des mentalités, à l’histoire des femmes, etc. ont ainsi vu le jour et ont fourni une interprétation où la prépondérance et le rôle de ces femmes dans l’évolution et les progrès réalisés au sein de la profession infirmière étaient indéniables. À ce jour, peu de recherches historiques se sont éloignées de ces approches. La présente recherche, loin d’embrasser de telles perspectives, décrit plutôt la construction des savoirs infirmiers sous l’angle de concepts puisés dans les propositions critiques suggérées par Michel Foucault. À cet effet, la généalogie et l’analyse de discours de Michel Foucault qui nous ont inspiré pour cette étude convenaient tout à fait aux objectifs de ce projet. De nombreux documents d’archives des Sœurs Grises de Montréal, des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph (Montréal et Bathurst), de l’Ordre des Infirmières et Infirmiers du Québec, de l’Archevêché de Montréal, de la Ville de Montréal pour ne citer que ceux-là ont été consultés et analysés. Les données recueillies ont permis de mettre en lumière les dispositifs discursifs et non-discursifs qui ont contribué à la valorisation et la validation des discours dans la construction du savoir scientifique infirmier. De plus, l’organisation et la médicalisation de l’hôpital, l’apparition de la médecine sociale et des pratiques hygiéniques ont également mis en exergue l’importance d’organiser des écoles de formation pour les infirmières. Ces écoles reconnues pour fournir une formation établie sur des programmes de cours formels et structurés ont permis aux infirmières d’acquérir un savoir reconnu comme « scientifique ». Cette formation scientifique a permis aux infirmières d’avoir une crédibilité dans le milieu de la santé, d’agir efficacement au sein de l’appareil administratif et d’avoir un pouvoir sur les individus et la population. L’expertise des infirmières et leur rôle auprès de la population leur ont offert la possibilité de conduire la conduite des individus et de participer à la normalisation et au gouvernement des populations.
URL: http://hdl.handle.net/10393/35960
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-20241
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -
Files