Au-delà du détachement cognitif et de la déresponsabilisation morale: interprétation dans le cadre de l’utilisation du drone militaire américain

FieldValue
dc.contributor.authorArseneau, Mickaël Adam
dc.date.accessioned2016-05-31T20:00:09Z
dc.date.available2016-05-31T20:00:09Z
dc.date.issued2016-05-30
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10393/34817
dc.description.abstractÀ l’aide d’interprétations de narratifs et de données empiriques recensées à l’intérieur d’une revue de littérature critique, ce mémoire expliquera que bien que certains articles scientifiques présentent l’utilisation du drone à des fins d’assassinats ciblés comme un facteur probable d’amplification de la déresponsabilisation et détachement des opérateurs de drone qui augmente la propension à tuer; de récentes études complétées sur le sujet nous permettront de faire l’élaboration d’arguments expliquant que l’utilisation du drone n’est peut-être pas aussi «déresponsabilisante » et «détachante» que ces auteurs peuvent le laisser entendre dans leurs formulations d’hypothèses. En effet, bien que certains auteurs nous incitent à penser que l’utilisation drone conduit à un plus grand détachement moral et cognitif qui facilite l’action de tuer, car : (1.) « il est utilisé à de plus grandes distances que tout autres outils militaires modernes »1, et, car, (2.) « il comporte des ressemblances inégalées aux jeux vidéo qui induisent les opérateurs à confondre l’imaginaire et le réel »2, nous démontrerons que ces interprétations ne sont pas assez nuancées et empiriquement soutenues pour que nous puissions affirmer que celles-ci soient totalement et inclusivement représentatives de la réalité.
dc.language.isofr
dc.titleAu-delà du détachement cognitif et de la déresponsabilisation morale: interprétation dans le cadre de l’utilisation du drone militaire américain
dc.typeResearch Paper
dc.contributor.supervisorBreton, Gilles
CollectionAffaires publiques et internationales - Mémoires // Public and International Affairs - Research Papers

Files