L'hybridité dans le roman autochtone: Le Bras coupé, Nipishish et Ourse bleue

FieldValue
dc.contributor.authorLarocque, Melissa
dc.date.accessioned2016-05-16T19:04:54Z
dc.date.available2016-05-16T19:04:54Z
dc.date.issued2016
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10393/34671
dc.identifier.urihttp://dx.doi.org/10.20381/ruor-5853
dc.description.abstractCette thèse porte sur la représentation du phénomène de l’hybridité dans la littérature autochtone du Québec. Ce travail s’intéresse particulièrement aux romans Le Bras coupé de Bernard Assiniwi, Nipishish de Michel Noël et Ourse bleue de Virginia Pésémapéo Bordeleau. À la lumière du concept d’hybridité proposé par Homi K. Bhabha, cette étude adopte une perspective sociocritique d’analyse du discours pour étudier la représentation de la langue et de l’identité dans ces récits de fiction. Dans un premier temps, pour l’étude de la langue sur le plan textuel, nous avons recours aux figures de style, à la narration, au plurilinguisme et à la dénomination. Par la suite, il sera question des identités personnelles et culturelles et des tensions qui y sont rattachées. Le choix de cette structure est basé sur le fait que ces éléments semblent être les facteurs principaux de la constance du phénomène de l’hybridation dans ces récits amérindiens.
dc.language.isofr
dc.publisherUniversité d'Ottawa / University of Ottawa
dc.subjectHybridité
dc.subjectBernard Assiniwi
dc.subjectMichel Noël
dc.subjectVirginia Pésémapéo Bordeleau
dc.titleL'hybridité dans le roman autochtone: Le Bras coupé, Nipishish et Ourse bleue
dc.typeThesis
dc.contributor.supervisorOlscamp, Marcel
thesis.degree.nameMA
thesis.degree.levelMasters
thesis.degree.disciplineArts
uottawa.departmentFrançais
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -

Files