Analyse comparative de la vulnérabilité sociale aux changements climatiques : exemples de Chéticamp et des communes d’Huong Phong et d’Hai Duong

Description
Title: Analyse comparative de la vulnérabilité sociale aux changements climatiques : exemples de Chéticamp et des communes d’Huong Phong et d’Hai Duong
Authors: Poirier, Marie-Pierre
Date: 2015-12
Abstract: Le changement climatique, n’étant pas nouveau à l’échelle historique, entraîne maintenant des répercussions énormes auxquelles il faut s’attaquer. L’augmentation du niveau de la mer, des tempêtes, des pluies et des périodes de sècheresse sont des impacts actuels et potentiels qui touchent l’ensemble des régions du monde, surtout celles situées le long des côtes. L’adaptation à ces changements environnementaux est aujourd’hui une stratégie émergente qui mérite d’être diffusée. Le concept est actuellement étudié à travers une évaluation de la vulnérabilité sociale. De tels modèles théoriques considèrent non seulement les facteurs environnementaux, mais aussi les variables d’ordre social, politique, économique et institutionnel qui peuvent influencer la vulnérabilité sociale d’une population aux changements climatiques. Cette recherche a d’abord pour but de comparer le niveau de vulnérabilité sociale aux changements climatiques de deux régions côtières, Chéticamp au Canada et les communes d’Huong Phong et d’Hai Duong au Vietnam, avec les variables mentionnées ci-dessus découlant du modèle de la vulnérabilité sociale d’Adger. Les deux régions présentent des niveaux de développement différents, mais des modes de vie qui dépendent grandement des ressources naturelles. Les conclusions de l’étude démontrent bien le poids des divers facteurs dans l’étude de la vulnérabilité sociale aux changements climatiques. À Chéticamp, les impacts physiques et environnementaux des changements climatiques sont plutôt anticipés et la vulnérabilité sociale est ressentie au niveau individuel (salaires inférieurs et dépendance aux ressources naturelles) et institutionnel (réponse nationale adaptive posant problème). Pour Huong Phong et Hai Duong, l’évaluation démontre une influence similaire de ces deux types de facteurs, mais les impacts physiques des changements climatiques sont ressentis de façon beaucoup plus sévère. Deux interventions locales d’adaptation par des organisations non-gouvernementales (ONG) sont ensuite analysées afin de voir si et comment elles remédient à la vulnérabilité des populations respectives. Dans les deux cas, les interventions locales par les organisations non-gouvernementales (ONG) s’avèrent plus pertinentes et efficaces que les stratégies nationales d’adaptation étudiées avec les facteurs institutionnels du modèle.
URL: http://hdl.handle.net/10393/32439
CollectionDIM - Mémoires // IDGS - Research Papers
Files