Walter Benjamin et le tournant politique de l’esthétique: une analyse critique de la perspective benjaminienne sur l’art

FieldValue
dc.contributor.authorHardy, Nicholas
dc.date.accessioned2013-11-15T19:20:45Z
dc.date.available2013-11-15T19:20:45Z
dc.date.created2013
dc.date.issued2013-11-15
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10393/30175
dc.description.abstractL’oeuvre de Benjamin se situe dans le contexte sociohistorique particulier de la société européenne du XXe siècle. Elle s’inscrit dans le tournant politique des théories esthétiques, ainsi que dans le tournant culturel de la pensée marxiste. Incidemment, ces nouvelles théories critiques considèrent l’art et la culture comme de nouveaux espaces politiques d’envergure. De plus, en analysant les différentes acceptions du concept de l’aura et de son déclin, ayant largement trait aux nouvelles conditions de l’expérience moderne et de la réception de l’art dans la société capitaliste, nous tentons de mettre en lumière l’apport de la pensée de Benjamin à la pensée sociale.
dc.language.isofr
dc.titleWalter Benjamin et le tournant politique de l’esthétique: une analyse critique de la perspective benjaminienne sur l’art
dc.contributor.supervisorPacom, Diane
CollectionÉtudes sociologiques et anthropologiques - Mémoires // Sociological and Anthropological Studies - Research Papers

Files