La construction de l'espace dans les romans concentrationnaires de Jorge Semprun, d'Elie Wiesel et de Primo Levi

FieldValue
dc.contributor.authorLamoureux, Désirée
dc.date.accessioned2013-11-07T19:30:34Z
dc.date.available2013-11-07T19:30:34Z
dc.date.created2010
dc.date.issued2010
dc.identifier.citationSource: Masters Abstracts International, Volume: 49-03, page: 1498.
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10393/28613
dc.identifier.urihttp://dx.doi.org/10.20381/ruor-19357
dc.description.abstractLa mise par écrit de " l'univers concentrationnaire " par des survivants des camps de concentration participé d'un devoir collectif de mémoire et d'un besoin de redonner la voix à ceux qu'on a fait taire. Nous proposons donc une analyse de trois livres, soit Si c'est un homme de Primo Levi, La nuit d'Elie Wiesel et Le mort qu'il faut de Jorge Semprun, qui saura mettre en lumière les façons dont ces auteurs représentent le camp de concentration. Ces auteurs arriveront-ils à transmettre leur expérience à travers les espaces romanesques qu'ils construisent? Ce n'est qu'en considérant les différents éléments pertinents à la spatialisation romanesque que nous pourrons évaluer la possibilité de représentation qu'offrent les espaces. En même temps, nous verrons que la représentation du camp est inextricablement liée à l'expérience individuelle du détenu, qu'il soit juif, comme Primo Levi et Elie Wiesel, ou prisonnier politique, comme Jorge Semprun.
dc.format.extent125 p.
dc.language.isofr
dc.publisherUniversity of Ottawa (Canada)
dc.subject.classificationLiterature, Modern.
dc.subject.classificationLiterature, Romance.
dc.subject.classificationLiterature, American.
dc.titleLa construction de l'espace dans les romans concentrationnaires de Jorge Semprun, d'Elie Wiesel et de Primo Levi
dc.typeThesis
dc.degree.nameM.A.
dc.degree.levelMasters
CollectionThèses, 1910 - 2010 // Theses, 1910 - 2010

Files
MR69029.PDF5.54 MBAdobe PDFOpen