Les conditions du discours: La critique des sophistes dans l'"Hippias majeur" et l'"Euthydème"

FieldValue
dc.contributor.advisorCollobert, Catherine,
dc.contributor.authorArteau McNeil, Raphaël
dc.date.accessioned2013-11-07T17:24:23Z
dc.date.available2013-11-07T17:24:23Z
dc.date.created2003
dc.date.issued2003
dc.identifier.citationSource: Masters Abstracts International, Volume: 42-06, page: 1983.
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10393/26438
dc.identifier.urihttp://dx.doi.org/10.20381/ruor-9630
dc.description.abstractL'objectif de ce travail est de dégager les motifs et les enjeux de la critique platonicienne des sophistes dans l'Hippias majeur et l'Euthydème. On y montre d'abord que le motif de la critique platonicienne réside dans son opposition à la conception élémentaire et matérielle de l'unité que défend Hippias dans le dialogue éponyme, en regard de laquelle le concept d'"unité formelle" est avancé. Cette opposition ontologique sur le rapport de l'un au multiple est complexifiée par les objections epistémologiques des sophistes de l' Euthydème qui révèlent les antinomies indépassables auxquelles se bute le discours. Pour sortir de cette impasse epistémologique, on resitue l'opposition de Socrate aux sophistes sur le plan éthique et on dévoile son enjeu. En niant l'"unité formelle", la doctrine sophistique s'interdit la possibilité d'un savoir unifié sur le beau et, par conséquent, ne peut remplir sa promesse éthique de pouvoir enseigner l'excellence humaine.
dc.format.extent125 p.
dc.language.isofr
dc.publisherUniversity of Ottawa (Canada)
dc.subject.classificationPhilosophy.
dc.titleLes conditions du discours: La critique des sophistes dans l'"Hippias majeur" et l'"Euthydème"
dc.typeThesis
dc.degree.nameM.A.
dc.degree.levelMasters
CollectionThèses, 1910 - 2010 // Theses, 1910 - 2010

Files
MQ90022.PDF8.98 MBAdobe PDFOpen