L’engagement communautaire : levier de l’intégration des femmes immigrantes dans la région d’Ottawa-Gatineau ? Expériences des femmes d’origine rwandaise

Description
Title: L’engagement communautaire : levier de l’intégration des femmes immigrantes dans la région d’Ottawa-Gatineau ? Expériences des femmes d’origine rwandaise
Authors: Tuyizere, Cecile
Date: 2013-09-24
Abstract: Ce mémoire s’inscrit dans le cadre d’une recherche exploratoire et qualitative visant à étudier l’intégration des femmes d’origine rwandaise résidant à Ottawa-Gatineau. Cette recherche vise à mieux comprendre les difficultés rencontrées par les femmes rwandaises à travers leurs parcours d’intégration tant sur le plan socioéconomique que culturel. Elle s’intéresse plus particulièrement à la participation de ces femmes aux différentes activités communautaires perçues comme un levier d’intégration. De nombreuses études portent sur la question d’intégration professionnelle des immigrant-e-s en général, mais peu de recherches se sont intéressées à l’implication des femmes d’origine africaine dans des associations communautaires plus précisément les femmes rwandaises. Il se dégage dans plusieurs études que les femmes immigrantes font face à plusieurs obstacles : taux de chômage élevé, inégalités salariales, discrimination, exclusion, etc. En effet, les éléments discriminatoires s’entrecroisent pour empêcher les femmes immigrantes d’arriver à une intégration réussie. Par exemple, les femmes immigrantes sont doublement discriminées voire triplement discriminées en raison de leur sexe, race, origine ethnique, religion, âge, etc. Pour les femmes d’origine rwandaise, les défis liés à leur adaptation socioprofessionnelle et culturelle sont énormes. A travers les entrevues semi-dirigées, nous avons accordé une place importante à la réalité quotidienne vécue par les femmes rwandaises dans le contexte post-migratoire. En dépit des difficultés d’intégration qu’elles rencontrent dans leur processus d’intégration (précarité socioéconomique due au manque d’emploi, barrières linguistiques, manque de garderies, obstacles culturels, discrimination, etc ), les femmes rwandaises déploient des stratégies d’intégration tant sur le plan individuel que collectif. Les résultats issus des entrevues individuelles auprès des femmes rwandaises révèlent que nos répondantes ne sont pas seulement victimes des répercussions du phénomène migratoire mais qu’elles utilisent des stratégies visant à contourner des barrières à l’intégration. Ainsi, l’implication dans des associations communautaires créées par les femmes immigrantes, le retour aux études postsecondaires, le bénévolat, le recours aux réseaux, le petit commerce sont des éléments parmi tant d’autres qui facilitent l’intégration et qui renforcent l’autonomie financière de ces femmes.
URL: http://hdl.handle.net/10393/26179
CollectionDIM - Mémoires // IDGS - Research Papers
Files