Constructions discursives de la santé, du corps et de l'obésité de jeunes femmes vivant avec un handicap visuel

FieldValue
dc.contributor.authorPouliot, Annie
dc.date.accessioned2012-04-20T17:20:58Z
dc.date.available2012-04-20T17:20:58Z
dc.date.created2012
dc.date.issued2012
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10393/22749
dc.identifier.urihttp://dx.doi.org/10.20381/ruor-5644
dc.description.abstractCette étude qualitative a pour objectif d’explorer les constructions discursives de la santé, de l’obésité et du corps de jeunes femmes vivant en situation de handicap visuel. Il s’agit, entre autre, d’obtenir des données empiriques afin de développer une meilleure compréhension de la manière dont ces jeunes femmes se sentent interpellées et se positionnent au sein du discours dominant de l’obésité et/ou de discours corporels alternatifs. Des « entre-vues » ont été réalisées auprès de 20 jeunes femmes vivant en situation de handicap visuel, provenant du Québec et de l’Ontario. Les récits des jeunes femmes ont été enregistrés, transcrits et par la suite analysés par le biais d’une analyse du discours guidée par la théorie féministe poststructuraliste. Les résultats sont présentés sous la forme de trois articles. Le premier article porte sur les constructions discursives de la santé des jeunes femmes vivant en situation de handicap visuel, le deuxième article présente les constructions discursives de l’obésité des participantes et finalement, le troisième article expose les manières dont ces jeunes femmes construisent de manière discursive le « corps sain » et s’engagent dans des pratiques de santé normalisantes afin d’atteindre ce « corps sain ». De manière générale, les résultats de l’analyse thématique suggèrent que le handicap de nature visuel n’empêche pas les jeunes femmes de « visualiser » les images corporelles et les « corps gros » ainsi que de construire la santé en termes strictement corporels et comme étant de responsabilité individuelle via l’adoption de pratiques disciplinaires. L’analyse poststructuraliste a permis d’observer les positions multiples et fluides que les jeunes femmes adoptent en tant que « sujets » : à certains moments en tant que sujets néolibéraux, reproduisant sans questionner les éléments de différents discours patriarcaux dominants (i.e., obésité, responsabilité personnelle et morale envers la santé, féminité et capacitisme) mais à d’autres moments en tant que sujets « poststructuralistes » capables d’apporter un regard critique sur les discours dominants et ainsi de reconstruire la notion de santé, d’obésité et de corps sain autrement et de manière moins oppressive.
dc.language.isofr
dc.publisherUniversité d'Ottawa / University of Ottawa
dc.subjectConstructions discursives
dc.subjectObésité
dc.subjectSanté
dc.subjectCorps
dc.subjectFemmes
dc.subjectHandicap visuel
dc.subjectSanté des populations
dc.titleConstructions discursives de la santé, du corps et de l'obésité de jeunes femmes vivant avec un handicap visuel
dc.typeThesis
dc.faculty.departmentSanté des populations / Population Health
dc.contributor.supervisorRail, Geneviève
dc.embargo.termsimmediate
dc.degree.namePhD
dc.degree.leveldoctorate
dc.degree.disciplineÉtudes supérieures / Graduate Studies
thesis.degree.namePhD
thesis.degree.levelDoctoral
thesis.degree.disciplineÉtudes supérieures / Graduate Studies
uottawa.departmentSanté des populations / Population Health
CollectionThèses, 2011 - // Theses, 2011 -

Files
Pouliot_Annie_2012_these.pdfThèse de doctorat de Annie Pouliot1.71 MBAdobe PDFOpen