Petite enfance et santé émotionnelle: L'importance du dépistage

FieldValue
dc.contributor.authorBaillargeon, Raymond H.
dc.date.accessioned2010-04-22T14:40:28Z
dc.date.available2010-04-22T14:40:28Z
dc.date.created2006
dc.date.issued2006
dc.identifier.citationOptions Politiques, Oct., 60-62.
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10393/12872
dc.description.abstractPour aider à diminuer les coûts occasionnés par le vieillissement accéléré de la population pour le régime de pension et le système de santé, affirme Raymond Baillargeon, il faudrait, dès maintenant, rehausser le niveau de santé des enfants afin d’accroître, une fois qu’ils seront adultes, leur productivité et le taux de participation au marché du travail. À cet égard, dit-il, un défi de taille consiste à dépister les problèmes émotionnels et de comportement chez les enfants d’âge préscolaire afin de prévenir ces problèmes lors de l’entrée à l’école. L’auteur fait le point sur les nouveaux outils de recherche à notre disposition pour mieux intervenir auprès des enfants et conclut que la recherche et développement en petite enfance devrait constituer un investissement prioritaire pour nos gouvernements.
dc.language.isofr
dc.titlePetite enfance et santé émotionnelle: L'importance du dépistage
dc.typeArticle
CollectionSciences de la santé - Publications // Health Sciences - Publications

Files